FAQ's Women Abroad

Développez les compétences interculturelles de vos équipes

Comment effectuez-vous vos formations ou vos coachings à distance ?

En virtuel pour les coachings individuels et lorsque cela est possible, la première et la dernière session s’effectuent idéalement en face à face. En virtuel pour des sessions de formations d’1 à 4 heures (2 x 2 heures). Pour faciliter les interactions avec les participants lors de sessions interentreprise, je limite les sessions à 4 participants. Les webinaires publics permettent un plus grand nombre de participants.

Comment puis-je gérer mes équipes à l’étranger ?

Cela dépend si le cadre gère ou non des équipes virtuelles, indépendamment de la situation de la pandémie qui a pour conséquence que de nombreuses équipes fonctionnent en virtuel même à l’intérieur d’un même pays. J’ai conçu un modèle de formation pour les équipes virtuelles à l’étranger. Cette formation s’adapte à vos besoins spécifiques, en tenant compte du contexte multiculturel de l’équipe, de la situation et du chef d’équipe. Je peux également voyager et former des équipes locales sur place.

Qu’est-ce qui est spécifique à votre programme ?

Mon programme s’adresse principalement aux managers qui vivent et/ou travaillent à l’étranger afin de les équiper d’outils pour s’adapter rapidement aux changements culturels et communiquer efficacement dans un environnement multiculturel.

En particulier, j’assiste les femmes en début de carrière dans leur développement personnel et professionnel à l’international. Mon programme complet est composé de six cours de formation d’une demi-journée chacune, chacun avec son propre objectif.

Pour faciliter les interactions avec les participants lors de sessions interentreprise, je limite les sessions à 4 participants. Il est spécifique, personnalisable et donc très flexible.

L’expérience internationale du manager, ses besoins, l’urgence de répondre à ses défis et son objectif final déterminent le choix et le nombre de cours choisis. C’est ce qui rend mon programme très flexible dans le temps et personnalisable aux besoins de déplacements à l’étranger des cadres et à leur personnalité. Mon programme les aide à évoluer progressivement vers un niveau supérieur.

Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ?

Ma flexibilité, car je travaille en tant qu’indépendante avec des partenaires selon les besoins

Mon expérience de l’étranger en Afrique (Egypte, Maroc et Nigeria) et maintenant au Luxembourg m’a aidée à développer une réceptivité envers la diversité culturelle et envers l’Afrique. Cela a aussi renforcé ma passion pour les relations interpersonnelles et les cultures étrangères.

Je reconnais que l’adaptation culturelle est un processus individuel et graduel qui ne se met pas en place en un seul clic. En d’autres termes, je considère à la fois les aspects culturels et personnels : non seulement le pays où vous devez interagir mais aussi la personnalité de la personne que j’accompagne. J’approfondis les préférences culturelles et comportementales de la personne, ses valeurs, ses motivations et j’aide le coaché à les mettre en perspective avec la culture cible. Très utile et perspicace.

Je peux les aider à s’adapter rapidement et de façon rentable.

À quels résultats puis-je m’attendre et quand ?

Vos cadres supérieurs peuvent mieux atteindre leurs objectifs et respecter leurs échéances. Le programme complet est composé de six cours de formation d’une demi-journée et fonctionne théoriquement pendant 12 semaines avec un cours de formation toutes les deux semaines.

Pourquoi avez-vous choisi de faire de l’accompagnement interculturel ?

Depuis mon adolescence, je suis fascinée par la découverte de nouvelles cultures sur d’autres continents et l’ouverture de mon esprit à de nouvelles idées. Après mes années d’université, j’ai atterri pour la première fois au Nigeria, j’avais 27 ans et je me suis sentie alors complètement dépassée, bouleversée et perdue. Lorsque je vivais en Égypte, il m’est venue lentement à l’esprit que communiquer avec des personnes d’une autre culture nécessitait que je sorte de ma zone de confort.

À partir de ce moment-là, j’ai commencé à reconsidérer mes propres points de vue pour les mettre en perspective afin d’élargir mon champ de conscience aux points de vue des autres et cela a incroyablement enrichi ma vie. Après avoir vécu en Égypte, au Maroc, au Nigéria à deux reprises et maintenant au Luxembourg, après avoir démarré mon entreprise dans quatre pays, j’ai réalisé que, hormis ma famille proche, personne ne m’attendait nulle part, même pas dans mon propre pays.

Dès lors, j’ai considéré que mon expérience de vie et de travail à l’étranger pourrait devenir un atout spécifique pour aider d’autres expatriés et managers à l’international. Je me suis rendu compte que je pourrais développer un programme interculturel utile pour ce public.

Qu’est-ce qui a motivé à cibler plus particulièrement les femmes en début de carrière à l’étranger ?

Avec du recul, j’aurais apprécié pouvoir partager mon expérience ou écouter celle d’autres femmes à l’étranger car cela m’aurait permis de me mettre en perspective et trouver ma voie plus rapidement. J’aurais aussi aimé être accompagnée, plus soutenue lorsque j’ai commencé à vivre à l’étranger dans un contexte culturel si opposé à celui dans lequel j’avais vécu jusqu’alors.

J’ai également pris conscience que les femmes n’occupaient pas les mêmes rôles partout dans le monde et qu’elles devaient souvent faire des efforts supplémentaires, accomplir davantage pour s’affirmer, se faire respecter, assumer un rôle de leadership, notamment dans des sociétés patriarcales ou traditionnelles.

Et en tant que jeune femme, il n’est pas toujours aisé de décrypter ces codes sociaux tacites, ce qu’on n’attend d’elles en matière de comportement, d’attitude et ces codes existent autant dans les sphères civiles que professionnelles. 

Les femmes, par leur capacité d’ouverture à l’autre, leur sens des connexions, du service, du besoin de se sentir utile et un fort degré de perfectionnisme peuvent constituer un moteur de croissance comme facilitatrices du changement en complémentarité avec les compétences plus spécifiques de leurs homologues masculins.

Soutenir les jeunes femmes qui partent en mission à l’international peut a fortiori leur donner cette chance de prendre conscience de ces puissantes dimensions personnelles grâce à cette mise en perspective qu’offre une expérience à l’étranger. Si elles sont bien accompagnées, cette expérience à l’international peut devenir une réelle source d’enrichissement personnel et de développement professionnel au service de l’entreprise.

Car développer une conscience culturelle, s’adapter au changement, créer la confiance, communiquer dans une autre culture prend du temps et n'est pas automatique. Dans ce sens, je pense que Women Abroad peut apporter des pistes de réflexion et des réponses. 

Quels types de garanties offrez-vous ?

La façon dont la garantie fonctionne est la suivante : si vous n’êtes pas satisfait de mes formations et si les outils que je donne à vos cadres ne les aident pas à s’adapter plus facilement aux changements culturels, un mois après leur formation, je vous rembourserai entièrement.

Comment pouvez-vous aider les cadres dans une culture qui ne vous est pas familière ?

Je construis étape par étape un réseau de partenaires qui pourraient m’aider pour les pays avec lesquels je suis moins habituée.

Pourquoi devrais-je former des cadres qui ont déjà une expérience internationale ?

Avoir une expérience internationale ne signifie pas que vous pouvez vous adapter partout de la même façon. Des comportements et attitudes acceptés dans une culture ne fonctionnent pas nécessairement dans une autre. L’agilité culturelle peut devenir, avec le temps, l’apprentissage et la volonté d’évoluer dans ce sens, une sorte de réflexe qui vous fait temporairement mettre votre logiciel mental culturel spontané en pause pour mieux évaluer et vous ajuster au logiciel mental culturel d’un partenaire étranger. Cela ne veut pas dire pour autant que vous vous oubliez !

Avec des managers plus expérimentés, je peux également travailler sur des questions plus globales et stratégiques, comme la façon d’intégrer le changement et de gérer la complexité dans un monde plus ouvert, diversifié, multiple, voire éclaté.

Coach Certifiée

Mon expertise est reconnue et certifiée par des organismes qui font référence dans le secteur.